Daoisme

Le Patriarche Li Daochun

alchimie taoiste
Li Daochun 李道純, célèbre patriarche daoïste qui a vécu pendant la fin de la dynastie Song (1127 – 1279) et la dynastie Yuan (1271 – 1368). Son deuxième nom est Yinchangzi 莹蟾子, aussi dans certaines source on rencontre un autre nom Qing An 清庵.
Il est ne dans la province Hunan. Il a appris l’alchimie daoïste auprès d’un disciple de Bai Yuchan 白玉蟾, le 5 – ème patriarche de l’École daoïste de Sud. Li Daochun adoptait l’approche de fusion de deux grands courants taoïstes du Nord et du Sud 融合南北, que les trois doctrines (le confucianisme, le bouddhisme et le daoïsme) parlent de la même chose 三教合一.
Dans son texte Zhonghe zi il en donne un exemple d’une telle approche:
釋曰圓覺,道曰金丹,儒曰太極
Les bouddhistes appellent ca une illumination complète 圓覺, les adeptes de confucianisme appellent ca taiji(faîte suprême) 太極, les daoïstes appellent ca l’elixir d’or 金丹.
Dans la pratique de l’alchimie daoïste il considérait la maintenance du Centre, en sous-entendant par ca la passe mystérieuse玄關.
Dans son texte Santian yisui 三天易髓 il a dit :
一陽生,宜守靜,常存誠,心正定。咦,龍得潜藏,勿宜輕進。
Quand le premier yang apparaît il faut garder le calme et la sincérité, établir la vrai concentration. (La vraie concentration est un terme bouddhiste, on voit en pratique comment Li Daochun explique des moments importants d’alchimie interne en utilisant la terminologie bouddhiste).
Ah! Le dragon il s’est caché, il faut pas avoir une attitude légère envers le progrès(dans la pratique).
Il a établi sa propre école Zhong pai中派.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *